Pourquoi la solidarité ?

Pourquoi la solidarité ?

Elle est dans la constitution : Liberté, égalité, fraternité. (i.e.)

Depuis très longtemps les français y pensent, mais dans les faits, les richesses n’ont pas été redistribuées, même en 1789, et pire encore, depuis les années 1980, le fossé entre les plus démuni-e-s et les plus riches se creuse de façon exponentielle, la souffrance est revenue au travail, le nombre des SDF augmente.

Nous sommes toutes et tous concerné-e-s et nous partageons la parole de Fatou Diome en 2015 « Nous serons riches, ensemble, ou nous nous noierons, ensemble ». C’est pourquoi cette liste de gauche est ouverte.

Les avantages de la solidarité pour les Saint Gillois-e-s ?

Si nous réduisons les inégalités, nous augmenterons le rendement de fabrication des richesses. En effet une richesse redistribuée génère à elle seule une augmentation de 20% d’elle-même, donc pour une même quantité de richesse produite on a un rendement énergétique bien meilleur qui se traduit par une réduction de la pollution. (D’après Thomas Piketty dans ‘Capital et Idéologies’).

La réduction des inégalités a un impact positif immédiat sur la justice, l’économie et l’écologie.

Solidarité internationale

Les associations solidaires à Saint Gély du Fesc

Suite à une consultation de ces associations humanitaires, une demande ressort majoritairement : le besoin de cohésion, d’interactions et de mise en commun de leurs difficultés. Elles ont la connaissance et l’expérience aux travers de leurs actions.

Leur visibilité est actuellement faible et elles manquent de liens entre elles. C’est pourquoi nous créerons une « Commission Associations Humanitaires » en complément des actions du CCAS. Elle sera constituée de représentants de ces associations et d’élus. Elle participera aux prises de décision dans la commune.
Ces associations créent du capital social.

Attention aux augmentations dangereuses des inégalités. On se retrouve avec deux ghettos opposés, le nôtre, celui des SDF (Sans Difficulté Financière) et celui des quartiers pauvres. Nous favoriserons les initiatives de partage et de rencontres.

S’ouvrir sur le monde

Avoir une politique d’échange avec des pays en développement permet aux Saint-Gillois-es d’avoir une meilleure connaissance du monde, un autre visage de la mondialisation, une meilleure compréhension de l’étranger et de connaitre la vision des étrangers sur la France. Ainsi nous argumenterons nos idées par nos actions à travers des rapports humains.

Avec les associations :

  • Nous pourrions mettre un logement à disposition pour une famille de réfugié-e-s. (scolarisation, alphabétisation, aide à la recherche d’emploi…)
  • Nous pourrions soutenir des projets solidaires ou écologiques créés par des habitant-e-s d’un pays en développement comme celui-ci, par exemple, au Bénin :

AGIR est une Association de Gestion Intégrée des Ressources. Elle a pour mission de mobiliser les citoyens et de les engager pour l’amélioration de leur cadre de vie à partir de la gestion et de la valorisation des ressources naturelles immédiatement disponibles dans leur terroir. Nous construisons un modèle de développement auto entretenu et identitaire avec l’intelligence citoyenne

« Vivons heureux et ouverts » plutôt que « Vivons bien et fermés »