Qui sommes-nous ?

Une partie des candidat-e-s de notre liste dans le Parc de Fontgrande, le 1er février 2020

Nous sommes un groupe de Saint-Gilloises et de Saint-Gillois, pour la plupart sans affiliation à un parti politique et animé par un fort attachement aux valeurs humanistes et écologistes de gauche : justice sociale, égalité, respect de l’environnement.

Pas d’ego, tous égaux !

Nous vous proposons une démarche nouvelle pour davantage de démocratie, de transparence, de défense de l’environnement et de solidarité dans notre ville.

Une autre partie des candidat-e-s de notre liste dans le Parc de Fontgrande, le 8 février 2020

Nous voulons vous associer aux décisions municipales, pour réussir ensemble la transition nécessaire vers un monde plus sobre, plus solidaire et plus juste.

« Les défis environnementaux ne pourront être résolus que si l’on place la réduction des inégalités au cœur de l’action politique » (Thomas Piketty, Le Monde, 12-13/01/2020).

Ils soutiennent notre liste !

L’Association « A gauche toute ! » existe depuis 12 ans dans notre ville. Son objet est de « trouver des convergences et de promouvoir, dans le cadre d’une démocratie participative, une alternative sociale, écologiste et antilibérale avec les Saint Gilloises et les Saint Gillois. » Son élu d’opposition sortant est présent sur notre liste.

Le mouvement « Ensemble ! », représenté en bonne place sur notre liste, se prononce pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire, en parfait accord avec nos objectifs. Ensemble! défend la construction citoyenne de listes de rassemblement large de la gauche et de l’écologie en vue de créer des pôles de résistance au néolibéralisme.

Europe Écologie – les Verts est présent en bonne place sur notre liste. Pour EELV, « Le changement climatique, c’est maintenant : il est temps d’agir vraiment ! Développons un nouveau modèle de société fondé sur la confiance, la commune humanité et la commune socialité !« 

Génération.s, représenté sur notre liste, propose une autre voie « dictée par l’impératif écologique qui nous somme de rejeter un système économique productiviste et indifférent à la destruction des ressources naturelles et de la biodiversité, et qui vise irrémédiablement à l’égalité de tou.te.s et à l’émancipation de chacun.e. »

« C’est avec les citoyennes et citoyens que La France Insoumise (représentée sur notre liste) entend réinventer les fonctions de maire et de conseiller municipal. Notre mot d’ordre principal est « décidez ! « . Un programme en plein accord avec l’intitulé de notre liste.

« Votre programme et vos projets pour Saint-Gély du Fesc sont tout à fait en adéquation avec nos valeurs. L’urgence sociale dans nos territoires nous oblige et nous engage à l’union et à la solidarité politique autours de nos valeurs communes. La bétonisation galopante et la mainmise de la droite depuis de nombreuses années nous poussent à la solidarité et à la recherche d’initiative. A ce titre, au nom des Radicaux de Gauche de l’Hérault (LRDG34), je souhaite soutenir votre liste et faire voter pour vous à Saint Gély du Fesc. » (E. Tieche, Président)

Le Nouveau Parti Anticapitaliste, quoique non représenté sur notre liste, lui a apporté son soutien. Le NPA souhaite « ouvrir la voie à une société inédite, démocratique et égalitaire, féministe et écologiste. » Pour lui « La politique n’est pas réservée à une minorité de spécialistes. Elle est l’affaire de toutes et tous. » Enfin, le NPA compte essentiellement sur les luttes sociales pour notamment rompre avec le système marchand, cause d’innombrables désordres dans la société.

Le Parti Communiste Français est représenté sur notre liste. Il souhaite « un modèle de développement qui n’exploite ni les hommes ni la planète ». Il pense qu’il faut « faire le lien entre l’urgence sociale et l’urgence climatique. »

Le mouvement Place Publique, quoique non représenté sur notre liste, lui a apporté son plein soutien. Il souhaite « Agir pour lutter contre le réchauffement climatique et préserver le vivant, pour empêcher que la montée des inégalités ne disloque nos sociétés, pour endiguer la vague identitaire et autoritaire qui s’abat sur nos démocraties, et pour plus de démocratie, plus de solidarité et plus d’écologie. »