Objectif Solidarité

Nous proposons d’engager une transition
vers une ville plus solidaire, soucieuse des services publics :

  • Combattre la spéculation immobilière pour une mixité sociale, économique et générationnelle
    • Réorienter le développement urbain en dehors des seuls promoteurs
    • Construire les logements sociaux nécessaires (ce qui n’implique ni des constructions laides ou basse qualité ni des « cités »)
    • Mener une politique de rénovation énergétique ciblée sur les foyers à faible revenu
    • Limiter ainsi les pénalités infligées à la ville pour non-respect de la loi SRU (aujourd’hui supérieures à 250.000 €/an).
  • Garantir la proximité des services
    • Aider à la relocalisation en centre-ville des commerces de proximité.
    • Favoriser l’économie sociale et solidaire.
    • Défendre des services publics de qualité de plein exercice.
    • Faire de la salle de Fontgrande un bâtiment à énergie positive pour seniors et assistantes maternelles.
    • Créer des outils pour favoriser l’implantation des entreprises.
  • Amplifier l’effort accompli en matière d’activités culturelles
    • Travailler en collaboration avec le corps enseignant et les parents d’élèves pour rendre plus éducatif et sportif le temps périscolaire.
    • Ouvrir une médiathèque municipale
    • Attirer une librairie-presse en centre-ville.
    • Organiser davantage d’activités culturelles pour la jeunesse ou à caractère intergénérationnel.
  • Créer une « Commission Associations-Solidarité » en plus du CCAS
    • Elle soutiendra des projets réduisant les inégalités, relatifs notamment au logement des personnes défavorisées.
  • Créer une Commission Communale d’Accessibilité
    Ce sera une instance de bilan, de concertation et d’échanges composée de représentants de la commune, de membres d’associations ou d’organismes représentant les personnes handicapées (APAJH…) pour tous les types de handicap, notamment physique, sensoriel, cognitif, mental ou psychique, de membres d’associations ou d’organismes représentant les personnes âgées, de représentants des acteurs économiques, de représentants d’autres usagers de la ville et plus largement le public saint-gillois.

« La diversité sociale est une condition pour la vitalité des territoires. Une des façons d’y parvenir est de développer la mixité des logements dans leur forme, leur taille et leur statut. » Schéma de Cohérence Territoriale du Pic St-Loup (Conseil Communautaire du 8/01/2019).

Il est temps de rompre avec une vision de la ville qui cultive l’entre-soi et de retrouver les valeurs de solidarité

Quelques leviers à mettre en œuvre avec les Saint Gillois-e-s :

  • Défendre les services publics de plein exercice de proximité (poste, dépôt de la poste, centre des impôts, écoles)
  • Rétablir des sources de financement par un impôt juste et progressif
  • Participer activement à la défense des communes en informant nos concitoyens des conséquences de politiques d’austérité
  • Militer au sein de l’association des maires de France
  • Dénoncer les effets de l’organisation territoriale mise en place par la loi NOTRe

Cliquez ici pour voir aussi les chapitres détaillés consacrés à des sujets particuliers, à caractère transversal, qui recoupent aussi bien les questions de démocratie, d’écologie ou de solidarité.