Mobilité

Face à la politique très timide de l’actuelle majorité sur ce thème (peu de réalisations dont l’essentiel en fin de mandat), la liste « décidons notre ville » s’inscrit dans une dynamique beaucoup plus volontariste.

Elle souhaite promouvoir une articulation pertinente entre plusieurs moyens alternatifs au « tout voiture thermique individuel » et en même temps faciliter la vie des citoyens qui n’en possèdent pas.

Cette nouvelle logique est nécessaire dans notre ville que ce soit sur le plan interne à la commune ou au maillage avec la Communauté de Communes ou la métropole. Sans une offre solide et pérenne, les comportements individuels nés de l’habitude ne pourront pas changer à la hauteur de la qualité à reconquérir pour l’air que nous respirons.

 Les thèmes proposés sont les suivants :

TRANSPORTS COLLECTIFS :

  • L’aménagement d’un parking pour le covoiturage près du cinéma actuel permettrait de diminuer le nombre de véhicules utilisant l’axe vers Montpellier et anticiperait la future connexité avec le lien pour d’autres destinations
  • Au sein de la ville la solution la plus novatrice passe par la création d’une navette urbaine intramuros, gratuite. Le parcours pourrait être matérialisé au sol en créant des points de desserte nouveaux et en optimisant ceux qui existent (recours possible au Versement transport des entreprises pour compléter le financement).
  • La création de plateformes de véhicules électriques (auto, vélo) en partage contribuerait également à maîtriser le flux de véhicules thermiques et permettrait d’améliorer la pénétration de ce type de véhicule dans le parc privé.
  • La promotion des véhicules électriques passe également par le renouvellement progressif des véhicules thermiques de la mairie.
  • Enfin l’amélioration de la fréquence des dessertes vers la station Occitanie et les villes de l’arrière pays devra être contractualisée avec le département et la Communauté de Communes.

     

HANDICAP : POUR UNE COMMUNE INCLUSIVE (Cliquez sur le lien)

RÉSEAUX PIÉTONNIERS :

  • Complémenter les réseaux existants et assurer leur entretien
  • Favoriser des trajets mutualisés pour les scolaires

PISTES CYCLABLES :

  • Entretien et amélioration des pistes cyclables existantes et création des jonctions manquantes.
  • Installation de garages à vélos sécurisés en centre-ville.
  • Impliquer la Communauté de Communes sur les liaisons de son territoire à partie de la ville.
  • Maillage avec nouvelle voie vers Occitanie.

Un guide pour une mobilité quotidienne « bas-carbone »

Le Shift Project propose un Guide destiné aux acteurs locaux  pour les accompagner dans la mise en œuvre de politiques de mobilité cohérente. En septembre 2017, il constatait que « Décarboner la mobilité dans les Zones de moyenne densité, c’est possible ! » : en 2020, ce constat est toujours valable.

Ce Guide, publié le 4 février 2020, s’appuie sur l’expérience des territoires. Il vise à permettre de parvenir rapidement à un report modal depuis la voiture en solo, en adoptant une approche systémique s’appuyant sur la complémentarité des modes et des actions mises en place.

Le Guide permet aux acteurs territoriaux d’identifier les bonnes pratiques de politiques de mobilité bas carbone, les freins à leur mise en œuvre, et leurs conditions de succès. Réduire les émissions de gaz à effet de serre liées à la mobilité implique d’agir sur les 3 composantes du système :

Notre liste étudiera les bonnes pratiques recommandées dans ce guide par le Shift Project, en référence aux problématiques spécifiques de Saint-Gély.